breaking-news-coronavirus
directeur-general-de-l-OMS-Tedros Adhanom-Ghebreyesus
Source: le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus / DW

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété ce jeudi Janvier 2020 que l’épidémie du nouveau coronavirus baptisé : 2019-nCov apparu en Chine, et qui s’est étendue à plusieurs pays du monde, constitue “une urgence de santé publique de portée internationale”, Selon AFP sur Twitter.

Source : AFP

“Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles (…). Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine”, a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’OMS déclare urgence sanitaire internationale

Le directeur général de la santé de l’ONU a déclaré que cette annonce visait à protéger les pays avec “des systèmes de santé plus faibles”. Cependant, l’OMS a aussi déclaré qu’elle ne suggérait pas de restrictions sévères au commerce et aux voyages vis-à-vis le pays.

Malgré l’urgence, l’expert médical souhaite que les affaires entre les pays continuent comme d’habitude pour le bien du commerce international et les voyages. Tedros a déclaré que de telles mesures seraient une perturbation inutile.

“Nous sommes tous dans le même bateau et nous ne pouvons que l’arrêter ensemble”, son discours était essentiellement sur la coopération internationale pour aider ces pays en développement, travailler sur les vaccins et les diagnostics, ainsi que revoir les plans de santé publique.

Depuis le mois de décembre 2019, la propagation de cette nouvelle épidémie va très vite, le cousin du Sras qui était dévastateur ; le nouveau coronavirus 2019-nCoV. Le dernier bilan du mardi 28 janvier, 4 543 personnes infectées ont été officiellement déclarées et 107 déjà mort à cause de la pneumonie provoquée par le virus.

Actuellement, aucun foyer touché n’est évalué hors de Chine. Juste quelques cas dispatchés sur plusieurs pays, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas à l’abri.

Les mesures prisent par les autorités chinoise

 infirmiers-chinois-fatigués
crédit : des employés chinois fatigués dorment dans l’hôpital Twitter / M shahzaib razput

Pour tenter d’arrêter la propagation de cette épidémie, les autorités chinoises étaient obligées de mettre en oeuvre des mesures drastiques , vu leur statut mondial d’être le centre du monde du commerce, Aéroports, stations de trains fermées, routes barrées…Manifestement, près de 60 millions d’habitants se retrouvent isolés du reste du monde.

Un hôpital construit en 10 jours, c’est une première mondiale.

La Chine a établi une « Nouvelle norme pour la riposte aux flambées » Tedros a été flatteur dans son discours de la façon dont la Chine gère la crise, en décrivant le pays comme une référence pour gérer ces problèmes. “À bien des égards, la Chine établit une nouvelle norme pour la riposte aux flambées.”

Les déclaration du chef l’OMS

Le chef de l’OMS a continué : “Le gouvernement chinois doit être félicité pour les mesures extraordinaires qu’il a prises pour contenir l’épidémie, malgré les graves répercussions sociales et économiques que ces mesures ont sur le peuple chinois”.

Il a ajouté aussi : “Nous aurions vu beaucoup plus de cas en dehors de la Chine à ce jour – et probablement des morts – sans les efforts du gouvernement.”

 “La vitesse à laquelle la Chine a détecté l’épidémie, isolé le virus, séquencé le génome et l’a partagé avec l’OMS et le monde est très impressionnante, et au-delà des mots. Il en va de même de l’engagement de la Chine envers la transparence et le soutien aux autres pays.”

Le nombre de morts du nouveau virus s’élève actuellement à 170 et le nombre de cas signalés à plus de 8 000. Il a désormais infecté plus de personnes en Chine que celles qui ont été touchées lors de l’épidémie de SRAS, une relation du coronavirus.

Source : DW

Source : AFP

>>Lire Aussi Coronavirus : tout ce que vous ne savez pas sur ce virus 2019-nCoV

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here