Didier-Raoult-quitte-la-France-pour-la-Chine

Tout commence par un mail malveillant adressé au magazine Entreprendre qui a cru en la véracité de l’information.

L’informant a signalé le départ du médiatique de l’infectiologue et professeur de microbiologie français Didier Raoult pour une université chinoise.

Dirigeant de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, le personnage incontournable de l’épidémie de Covid-19, le professeur Didier Raoult annonce au magazine Entreprendre qu’il s’apprête à quitter la France. Il aurait été recruté par l’Université de Pékin, la principale faculté de médecine chinoise.Une décision motivée par les nombreuses attaques qu’il a subit depuis plusieurs semaines, en annonçant son projet de recherche sur la chloroquine, que même Donald Trump à déclaré que c’est une alternative prometteuse pour le covid-19, mal interprétée par plusieurs.

Cette vague de critique pour ses travaux sur l’hydroxychloroquine dans le monde médical, l’infectiologue marseillais aurait été poussé de quitter la France et être recruté par la Peking University Health Science Center (PUHSC), la faculté de médecine de l’Université de Pékin, la plus réputée du pays.

Il devrait commencer ses nouvelles fonctions d’ici la fin de l’été. Dans un courrier adressé à Robert Lafont, PDG du groupe de presse Lafont presse-Entreprendre, le scientifique aurait justifié ainsi sa décision de quitter la France : « Il est devenu très compliqué d’entreprendre des projets de recherche dans le domaine de la santé en France, le secteur étant rongé par les querelles partisanes, la bureaucratie tentaculaire et le politiquement correct. » Yanis Roussel, l’assistant du professeur Didier Raoult qui gère ses relations avec la presse a contacté la rédaction d’Entreprendre ce mercredi pour démentir cette information.

Le magazine a déclaré qu’il attend la confirmation du Professeur Raoult lui-même.

Le média s’est fait piéger par l’auteur malveillant d’un mail se faisant passer pour Didier Raoult, qu’il a adressé directement au PDG du groupe de presse Lafont presse-Entreprendre, Robert Lafont, lui promettant la « primeur » de cette révélation, selon LeParisien.

Mais Didier Raoult reste bien à Marseille, la figure française de la pandémie.

Le professeur «bien amusé» par cette fake news

Ads_in_articles1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here