Advertisement1
hosni-mobarak-est-mort
Source : REUTERS

FUNERAILLES – Suivi par une foule de personnalités égyptiennes, Abdel Fattah al-Sissi a mené une procession près d’une mosquée dans l’est du Caire ce mercredi.

Advertisement2

Trois jours de deuil national ont été décrétés à compter de mercredi par le gouvernement. Au son des coups de canon en hommage à Moubarak, décédé la veille à 91 ans, dans un hôpital militaire du Caire.

Les réactions à la mort de Moubarak continuent de dominer les sites de réseautage social dans la plupart des pays arabes, et la marque # Hosni_ Moubarak est toujours la plus vendue, avec un nombre de publications dépassant 175 000 tweets.

La vie de Hosni Moubarak

Hosni Moubarak a passé près de trente ans au pouvoir, et sa vie a été remplie de nombreux événements qui ont commencé avec un dossier militaire prouvé jusqu’à ce qu’il soit renversé par une révolution populaire en janvier 2011. Voici un profil de l’ancien président égyptien:

Le règne de Muhammad Hosni Moubarak a duré trois décennies, ce qui en fait la plus longue depuis 1952, année de la fin de la monarchie.

Moubarak est né le 4 mai 1928 dans le village de Kafr al-Mussaylah dans le gouvernorat de la Menoufiya, dans la région du Delta, au nord du Caire.

Après avoir terminé ses études secondaires, il a rejoint le Collège militaire en Égypte et a obtenu un baccalauréat en sciences militaires en 1948, puis il a eu son baccalauréat en aéronautique en 1950 de l’Air College.

Il est diplômé de l’échelle de direction militaire, en 1964, il a été nommé commandant d’une base de l’armée de l’air à l’ouest du Caire.

L’ex-président égyptien Hosni Moubarak, qui a régné pendant 30 ans d’une main de fer, avant de quitter le pouvoir en 2011 sous la pression du Printemps arabe.

Il a reçu des études de troisième cycle à l’Académie militaire de Frunza dans l’ancienne Union soviétique.

En novembre 1967, il a été nommé directeur de l’Air Force College dans le cadre d’une campagne visant à renouveler le leadership des forces armées égyptiennes après la défaite de juin 1967.

Il a ensuite été nommé chef d’état-major de l’armée de l’air égyptienne, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination en tant que commandant de l’armée de l’air et ministre adjoint de la défense en 1972.

En 1973, il a participé à la planification de la guerre du 6 octobre alors que l’offensive égyptienne commençait avec la traversée du canal de Suez et l’incursion dans le Sinaï occupé par Israël depuis la guerre de juin 1967.

Il a commencé des opérations militaires avec des frappes aériennes intenses qui ont aidé à soutenir les forces égyptiennes traversant le canal de Suez et à prendre d’assaut La ligne Barlev, qui a eu un impact majeur en faisant de Moubarak un héros national.

Source : BBC

Un hommage militaire officiel

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a rendu hommage ce mercredi 26 Février 2020. Abdel Fattah al Sissi a mené ce défié religieux près de la mosquée al-Mouchir Tantaoui.

Hommage officiel ce Mercredi matin, un important dispositif de sécurité est pris en compte près de la mosquée et du cimetière, comprenant des véhicules blindés, selon des journalistes de l’AFP.

Le cercueil, arrivé par hélicoptère peu auparavant, a été posé sur un affût de canon et escorté par des soldats. Derrière le président Sissi, suivait une foule de personnalités égyptiennes, dont le premier ministre Mostafa Madbouly, les fils du défunt, Jamal et Alaa, ou encore le pape orthodoxe copte Tawadros II.

Hosni Moubarak devait être enterré ensuite dans le tombeau familial à Héliopolis, dans l’est de la capitale. Les images de la procession, qui n’a duré que quelques minutes, ont été diffusées en direct sur plusieurs chaînes de télévision égyptiennes, qui arboraient à l’antenne un ruban noir de deuil.

Avec ces funérailles en grande pompe, le président déchu reçoit ainsi un hommage officiel du gouvernement égyptien.

Critique des funérailles de l’ex-chef d’état

Des dizaines d’admirateurs de Hosni Moubarak étaient rassemblés à proximité, arborant des portraits de l’ancien président et des drapeaux égyptiens.

L’hommage a toutefois été critiqué par plusieurs militants pro-révolte sur les réseaux sociaux, dénonçant la répression du mouvement en 2011 avant le départ de Hosni Moubarak.

Mardi soir, le président actuel Sissi avait salué en Hosni Moubarak l’un des «héros de la guerre d’octobre 1973» contre Israël, durant laquelle il avait dirigé l’armée de l’air.

Sur sa page Facebook, le commandement des forces armées égyptiennes a déploré la disparition « d’un de ses fils ».

Peu de dirigeants étrangers ont communiqué sur la mort de l’ex-chef d’Etat, mise à part les Palestiniens, Israéliens et Emiratis, Hosni Moubarak a été l’un des piliers des réunions internationales pendant de longues années.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a brièvement présenté ses condoléances mardi lors d’un point-presse.

Lors de la présidence d’Hosni Moubarak, l’ouverture des dernières années a valu à l’Egypte une amorce de décollage économique. Mais son règne de trois décennies a surtout été marqué par de profondes inégalités sociales, des abus policiers et une corruption endémique. Arrêté et jugé dans plusieurs affaires, il aura été le premier président du pays à être traduit en justice.

Il a toutefois été blanchi de la plupart des accusations qui pesaient contre lui.

Le quotidien d’Etat al-Ahram, titrait mercredi: “Moubarak entre les mains de Dieu” avec le portrait de l’ancien chef d’état habillé d’un bandeau noir en signe de deuil.

(ATS/nxp)

Advertisement3
Ads_in_articles1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here