La zone 51 fut déclaré en 2013 comme une base militaire, située dans l’État du Nevada, d’une superficie 155 km2, à l’ouest des États-Unis, une telle superficie de quoi cacher des secrets et des mystères loin de tout le monde. Elle alimente tous les fantasmes, jusqu’à penser que l’armée américaine à des relations secrètes avec les extraterrestres.

area zone 51
réseaux sociaux

Ils ont un plan pour attaquer la zone 51
Mais qu’arrivera-t-il s’ils le font réellement?

FindingUFO/ youtube

Environ 2 million de personnes se sont inscrites à une page Facebook, le but est un point de rencontrer de tous les utilisateurs à Area 51 ou la zone 51, au début c’était une blague, vu le nombre des inscrits elle est devenue une obsession, la base de l’US Air Force au Nevada à conquérir en septembre, une source de théories du complot extra-terrestre, une énigme à découvrir.
“Si nous courons Naruto, nous pourrons aller plus vite que leurs balles”, indique la page, faisant référence au style de course inspiré du manga japonais avec les bras tendus vers l’arrière et la tête en avant. “Voyons les extraterrestres.”

“Bonjour gouvernement américain, ceci est une blague et je n’ai pas vraiment l’intention de mettre en oeuvre ce plan. Je pensais juste que ce serait drôle et que je pourrais obtenir des résultats positifs l’Internet.” C’était le nom de l’article épinglé sur Facebook.

Mais au fur et à mesure que l’événement gagnait de l’audience-inspirant des dizaines d’internautes a enfoncé cette plaisanteries – la situation s’est amélioré, à un point ou l’armée de l’air américaine a été informée du potentiel raid imminent.

Et ils ne sont pas aussi gênés par la situation que les internautes

“[Area 51] est un champ d’entraînement ouvert pour l’armée de l’air américaine et nous découragerions quiconque d’essayer d’entrer dans la zone où nous entraînons les forces armées américaines”, a déclaré une porte-parole au Washington Post. ” L’armée de l’air américaine se tient toujours prête à protéger l’Amérique et ses actifs.”

Zone 51 est une source de théories du complot extra-terrestre depuis des décennies

FindingUFO/ youtube

Cette plaisanterie visant à prendre d’assaut la basse militaire US Air Force, potentiellement envahie par des extraterrestres.
Aussi censée vérifier l’existence ou pas d’une vie extraterrestre et dévoilé les secrets que le gouvernement américain conserverait à leurs sujets.

La Zone 51 a incitée les théories du complot, un objet volant non identifié et un site de stockage extraterrestre pendant des décennies. Bref, on pense que la zone 51 recèle tous les secrets du gouvernement concernant les étrangers – Plus c’est interdit plus c’est excitant à découvrir, Malgré que la CIA ait publié des documents confirmant son utilisation comme base de test.

Depuis qu’elle a été confirmée, le gouvernement américain avait dépensé 22 millions de dollars pour la recherche sur les ovnis. Le mois dernier, un groupe de sénateurs américains a également été informé des rencontres d’ovnis de la marine américaine.
(Source : CNN)

Inspiration des internautes et leurs détermination

FindingUFO/ youtube


Ces personnes se disent prêtes le 20 septembre 2019 à envahir cette zone, le défi annoncé sur Facebook nommé: « Raid sur la Zone 51, ils ne pourront pas tous nous arrêter ».

Une plaisanterie d’envahir l’endroit tenu le plus secret du monde, on ne parle même pas de la haute sécurité de cette base, accueillant plusieurs hangars et pistes de décollage des avions les plus sophistiqués du globe, sans doute, dans les années 1950 à 1980 a beaucoup servi à des essais d’avions furtifs.

Area 51 cache des technologies extraterrestres

FindingUFO/ youtube

Bien nourries par les nombreux films Hollywoodiens, livres et séries télévisées sur le sujet.
Ce mythe sur la zone 51 a commencé dans les années 1950, quand des essais de l’avion furtif U-2 que les gens considèrent comme des apparitions d’Ovnis.

Ces théories sont ranimées en 1989 quand l’ingénieur Bob Lazar affirme dans les médias américains de l’époque y avoir travaillé sur des débris de vaisseaux extraterrestres.
Bob Lazar affirme ainsi avoir contribué à l’analyse de 9 soucoupes volantes pour adapter la technologie aux programmes spatiaux et militaires américains. Il s’agissait bien de comprendre comment les systèmes de propulsion supposés fournir « une énergie infinie », qu’exclusivement les engins extraterrestres possèdent.

l’Ovni écrasé près de Roswell au Nouveau-Mexique en 1947, est considéré parmi les débris spatiaux entreposés dans la base. Les riverains affirment jusqu’à aujourd’hui observer « des lumières très lumineuses » qui disparaissent en un clin d’œil, ainsi des flashs suspects dans le ciel, censés correspondre aux essais de l’obsession technologique de l’époque.

Le tournage de l’alunissage de Neil Armstrong en 1969 était sur la zone 51

Le 20 juillet 1969, les images mythiques de Neil Armstrong touchant le sol de lune, ont fait le tour du monde, faisant le buzz pendant très longtemps, considéré comme le premier homme qui foulé le sol lunaire. Une vulgaire mise en scène tournée en studio par Stanley Kubrick lui-même, le réalisateur de 2001 : l’Odyssée de l’espace, accusé de collaboration avec la Nasa.

Des photos satellite de la base montreraient notamment d’étranges ressemblances entre les cratères du sol du désert américain et les images tournées par les astronautes sur la Lune.

Armstrong ne se serait-il d’ailleurs pas lui-même trahi en déclarant pendant qu’il marchait sur la Lune : « C’est d’une beauté pure, exactement comme dans les grands déserts américains » ? Les hangars, eux, auraient servi de studio de cinéma. Il s’agit là d’une des innombrables variantes tendant à montrer que l’Homme n’est jamais allé sur la Lune.
(Source : furura science)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here