voici

La plupart d’entres nous rêve d’une vie royale, rien faire la journée et que tout le monde est à son services. soyons sérieux c’est un rêve, mais la réalité c’est un paradoxe pour Meghan Markle, si vous rêvez de sa vie, sachez une chose qu’elle est loin d’être toute rose.

Source HuffPost

An African journey a diffusé un documentaire de la chaîne anglaise ITV, où Meghan Markle se confie avec beaucoup d’émotion, elle explique la façon dont elle a vécu une énorme pression médiatique, Meghan l’a considéré comme un harcèlement, cette souffrance date depuis son mariage avec le prince Harry.

Le journaliste Tom Bradby n’a pas hésité de demander si elle allait mieux, la duchesse était touchée par cette simple question : “Merci de demander, parce que peu de monde me demande si je vais bien. C’est quelque chose de réel qui se vit dans les coulisses.”

Le prince Harry n’a pas caché son intention de porter plainte contre tous les médias qui harcèlent son épouse, l’événement lui rappel la princesse Diana, toujours traumatisé par la mort de sa mère dans un tragique accident de voiture à Paris en 1997, en tentant d’échapper aux paparazzis.

Le prince Harry annoncé : “J’ai vu ce qui se passe lorsque quelqu’un que j’aime est harcelé au point de ne plus être traité ou perçu comme une personne réelle. J’ai perdu ma mère et je vois maintenant ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes”, Harry montre bien sa peur que l’histoire ne se répète.

Enceinte de son premier enfant, une période difficile où elle se sentait déjà vulnérable. La grossesse est en général un moment de sécrétion d’hormones, donc un changement d’humeur, d’émotions… donc une période de grâce.

Certaine presse anglo-saxone ont prie pour cible la duchesse de Sussex, acharnés contre elle pendant des mois. Les médias proclament qu’elle est trop dépensière, capricieuse, aussi une femme impitoyable de la FAMILLE ROYALE, diva… : elle était exposée presque au quotidien au jugements médiatiques, en faisant la première des pages des journaux mondiaux. Des critiques – parfois violentes – même après la naissance de baby Archie.

Des jugements sans merci sur la personne, les médias évoquent qu’elle mettait en danger son bébé, cataloguée comme une mauvaise mère.

La décision prise par le prince d’attaquer en justice la presse était claire, Harry touchait par la souffrance de son épouse, une souffrance que la jeune maman subit durant des mois, qu’elle a garder jusqu’aujourd’hui privée.

Réagissant en cela avec sagesse royale Never complain, never explain (ne jamais se plaindre, ne jamais s’expliquer en Français).

Le prince Harry a décidé de mettre en action une vaste offensive judiciaire, cela aura lieu début octobre contre les tabloïds britanniques pour de présumés piratages téléphoniques. >>Lire aussi: Ces 27 célébrités qui ont frôlé la mort

On retrouve parmi les tabloïds ciblés, le “Mail on Sunday”, le “Daily Mirror” ainsi le plus populaire du pays, “The Sun”.

Une Meghan Markle se confie sur la façon dont elle a vécu sa première année au sein de la famille royale d’Angleterre.

Mais aujourd’hui, la duchesse de Sussex casse la barrière du silence. Elle décide ensemble de mener la bataille contre la presse, est ce qu’elle préférée la vie dans une famille royale ou celle d’autre fois comme actrice, comme dans la série “SUITS” avocat sur mesure, dans les deux cas elle affrontera les paparazzis qui collent les stars de cinéma, mais aussi bien la famille royale, surtout celle qui se montre populaire et modeste et qu’elle ne se cache pas trop.

Vos commentaires son les bienvenues, dites ce que vous pensez.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here